Temps nécessaire : 1 heure.

  1. Patron du masque barrière à plis

  2. Choix du tissu

  3. Découpe et assemblage des couches

  4. Réalisation des plis du masque alternatif

  5. Montage des brides élastiques

L’AFNOR a mis en ligne un guide pour la confection de masques barrières pour une confection artisanale. Cliquez ici accéder au téléchargement de ce guide AFNOR SPEC S76-001 du 27 mars 2020.

Selon l’AFNOR, le masque barrière en tissu est destiné à une personne saine qui n’est pas en contact avec une personne infectée par le corona virus. Il peut être utilisé par exemple lorsque l’on quitte son domicile pour se rendre au travail ou pour effectuer des courses de premières nécessité. Il n’a qu’une protection limitée contre le risque.

Donc, ce n’est en aucun cas un masque FFP2, ni même de type chirurgical, mais à défaut de grives, on mange des merles. Donc c’est mieux que rien vu qu’il est impossible de trouver de vrais masques.

Mais surtout ne vous sentez pas totalement protégé avec cet équipement car ce n’est pas le cas et respectez les consignes de confinement et de distanciation.

Deux modèles de masque sont proposés : le modèle barrière de type bec de canard et le modèle barrière à plis.

Je vous décris dans ce tuto les étapes pour réaliser un masque barrière à plis.

1. Patron du masque barrière à plis

Patron masque barrière à plis

Il s’agit d’un carré de 20 cm de côté. J’ai pris une feuille de papier A4 et j’ai tracé un carré de 20 cm de côtés puis je l’ai découpé.

2. choix du tissu

Se reporter au guide AFNOR SPEC S76-00& du 27 mars 2020.

Voir aussi le cahier des charges et bases de données pour la réalisations de masques par IFTH (institut français du textile et de l’habillement).

Il est souvent fait référence au grammage par m2 des tissus testés.

Pour calculer le grammage par m2 de votre tissu, calculez la surface de votre coupon de tissu (largeur en mètres X hauteur en mètres ) cela vous donne une surface S en m2 et pesez-le. Son poids est de P grammes.

Il suffit ensuite de faire une règle de trois pour déterminer le poids/m2.

Le poids en gramme par m2 = P/S

3. Découpe et assemblage des couches

C’est un masque mono ou multicouches. Découper autant de pièces que de couches définies pour votre masque.

S’il s’agit d’un masque multicouches, assemblez les couches de tissu le long des 4 bords de tissu à 1 cm des bords par un point droit, un point zig-zag ou avec un surjet si vous avez une surjeteuse.

Assemblage des couches du masque barrière
arrêter le point de surjet
finition du point de surjet

Petite astuce : pour bien arrêter le point de surjet, vous pouvez rentrer le fil dans la couture avec une aiguille et couper ensuite à ras.

4. Réalisation des plis du masque alternatif

Pliez ensuite le masque selon le mode opératoire de l’AFNOR. Marquez les plis au fer.

Photo côté intérieur du masque :

Sur l’intérieur il y a un repli à 1.2 cm du bord haut et bas du masque.

photo côté intérieur masque barrière à plis

Photo côté extérieur du masque :

photo côté extérieur du masques barrière à plis

5. Montage des brides élastiques :

Il existe 2 brides possibles. Soit 2 brides élastiques de 20 cm de longueur à monter sur les côtés du masque pour un passage derrière les oreilles.

Soit 2 brides élastiques de 35 cm de longueur pour un passage derrière la tête.

J’ai choisi les brides à passer derrière les oreilles. J’ai donc découpé 2 morceaux d’élastique de 20 cm de longueur. Choisissez un élastique pas trop large et souple pour plus de confort.

Montage des brides élastiques

Insérez un élastique sur chaque côté du masque sur une distance de 1 cm environ à l’intérieur du repli haut et bas du masque. Fixez l’élastique à ras du bord puis piquez les replis haut et bas du masque sur toute la largeur de celui-ci.

Piquez ensuite le long des 2 bords latéraux du masque en fixant ainsi les plis bien formés.

Le masque barrière est terminé. Essayez-le et ajustez si besoin la longueur de l’élastique.

Fabriquer un masque barrière à plis

Bon courage et prenez bien soin de vous.

Partager: